Nos travaux

Depuis 2005, l'association s'attelle chaque année à un ou deux chantiers majeurs de réparation ou d'entretien sur la digue et sur les pêcheries.

La lutte contre l'érosion de l'eau ne cessant jamais, nous inspectons et surveillons régulièrement l'étanchéité des ouvrages pour intervenir lorsque cela devient indispensable.

Au fil des années, nous avons beaucoup appris "sur le tas". Forts d'un noyau de bénévoles avec des compétences variées et complémentaires, nous trouvons toujours une solution pour venir à bout d'un chantier et, au cours du temps, avons acquis une solide expérience et savoir-faire pour le maintien en état de notre digue et de nos essacs.

Pierre, bois, métal, ciment... sur les ouvrages, à l'intérieur, dessus, dessous, au sec ou bien dans l'eau - nous sommes capables d'intervenir sur toutes les parties de nos pêcheries.

Les bénévoles réparent la digue, confection d'un éperon

Reconstrucion d'un éperon, plateforme triangulaire séparant les pêcheries

Le plongeur pose les pierres sous la pelle de la pêcherie
Les travaux sont souvent effectués en plongée

Réfection du radier, plateforme sur laquelle se pose la pelle en position fermée

Changement de pelle en bois aux pêcheries à anguilles

Changement de pelle:

à gauche, la pêcherie d'une famille de charpentiers et de menuisiers, d'où les éléments en bois !

À droite, pelle métallique, entièrement confectionnée par l'association.

Changement de pelle aux Essacs de Saint-Simeux

L'été 2020, nous avons fait une belle rencontre avec la Société VICAT et leur ciment naturel, le "Prompt VICAT".

Merci à leurs techniciens pour une séance très instructive qui nous a permis de découvrir un nouveau procédé de travail de rejointoiment de nos vieilles pierres, même sous l'eau, dans un parfait respect du milieu naturel.

Cliquez sur la vidéo pour avoir un aperçu du résultat!

La barge du Conseil Départemental de la Charente permet d'achemier le béton sur la digue à Saint-Simeux

Renforcement de la digue: à cet endroit, rongée par l'eau, la digue était prête à rompre.  Alternant moellons et ciment, le déversoir a été reconstruit en pente douce avec une surface rugueuse afin de faciliter la remontée naturelle des poissons.

Pour nos travaux "lourds", le Département nous soutient par la mise à disposition d'une barge qui facilite l'acheminement des matériaux sur place.

Ci-dessous:

Pour couler du béton dans les cavités remplies l'eau, nous utilisons une "goulotte", un grand entonnoir avec un long tube rigide qui permet de déposer le ciment au fond, sans le délaver. Outre la précision de la pose, cette technique a également l'avantage d'éviter au maximum tout rejet de ciment dans le milieu aquatique. 

Bien que ce béton soit coulé sous l'eau, il est nécessaire d'y ajouter du retardant, vu le temps qu'il faut pour le mettre en place à la main!

Nous utilisons un entonnoir pour couler le béton dans l'eau

Photos: Copyright Les Essacs de Saint-Simeux